Catégorie : Festival d’Avignon 2011

« Médée, l’insomnie de l’amour monstre » par la Compagnie Arkadia

Le mythe de Médée n’est pas une histoire faite de rebondissements et de péripéties. Ce n’est pas non plus l’immobilité d’une conscience tiraillée par un dilemme insolvable. Non, Médée, c’est la passion, la folie, l’amour inconditionnel. Dans son spectacle hautement esthétique, Diana Dobreva met en valeur cet absolu.

Lire la suite

« La Guerre de Troie n’aura pas lieu » de Giraudoux par la Compagnie les Fils d’Achichaos

Ils sont jeunes, dynamiques et… très nombreux : ce sont les Fils d’Achichaos. « Tant mieux ! » peut-on penser, étant donné que Giraudoux fait appel à beaucoup de personnages. Néanmoins, cela révèle des déséquilibres de talent et d’importance qui conduisent à une appréciation mitigée.

Lire la suite

« La Pitié dangereuse » d’après Zweig par la Compagnie Carinae

Pour le spectacle de la Compagnie Carinae, on peut enfin parler de véritable adaptation ! Le roman de Zweig est illustré avec simplicité, à partir de dialogues et d’interactions corporelles. Le progrès de la tension jusqu’à la fin tragique de l’héroïne paralysée, Edith, se fait avec rythme grâce à une succession souple de tableaux.

Lire la suite