Festival d’Avignon 2011

12 Juil

Avignon : Bilan des Courses !

Quatre jours à Avignon en quelques tirets : – 14 spectacles vus – 11 salles de spectacles explorées – 12 spectacles chroniqués – 40 tracts récupérés (avec le sourire) – des centaines (ou milliers ?) de panneaux croisés dans toutes les rues – 2 logements pour 3 nuits – 6 codes wifi récupérés dans les restau et cafés de la ville – 4 diabolos grenadine avalés – 5 trajets avec un sac insoulevable – des litres d’eau – des courses effrénées pour arriver à l’heure – des Avignonnais très chaleureux S’il ne fallait garder qu’un spectacle : – Electre, suivi de très près par Médée et Belle du Seigneur Je rentre avec : – une paire de chaussures en moins (elle n’a pas tenu le coup) – une excellente adresse pour prendre un repas (le Zinzolin) – 40 tracts pour… (l’usage reste à déterminer) – une trentaine de piqûres de moustique – des jambes bien musclées – quelques heures de sommeil à récupérer – une bonne leçon : pas besoin de pantalon, ni de pull, ni de gilet en plein été à Avignon – des images plein la tête, et peut-être l’envie de renouveler l’expérience (avec plus d’organisation, moins de spectacles par jour, un logement fixe et une bonne dose d’énergie !) Merci à ceux qui m’ont accueillie, aux compagnies qui m’ont offert une invitation, au Bruit du Off pour l’opportunité… et peut-être à l’année prochaine ! F.

Lire la suite »
11 Juil

« Zelda F. (ou l’incroyable vie de Zelda Fitzgerald) » par la Compagnie Benarso

Zelda Fitzgerald est le genre de femme qui fascine, à la Grace Kelly ou à l’Isadora Duncan. Femme de, elle vit dans l’ombre de son mari dont le destin est indissociable. Retracer sa vie de sa jeunesse à sa mort revient donc à revenir sur les déboires du couple le plus célèbre du début du XXème siècle, aux Etats-Unis et en Europe.

Lire la suite »
11 Juil

« La Guerre de Troie n’aura pas lieu » de Giraudoux par la Compagnie les Fils d’Achichaos

Ils sont jeunes, dynamiques et… très nombreux : ce sont les Fils d’Achichaos. « Tant mieux ! » peut-on penser, étant donné que Giraudoux fait appel à beaucoup de personnages. Néanmoins, cela révèle des déséquilibres de talent et d’importance qui conduisent à une appréciation mitigée.

Lire la suite »
11 Juil

« La Pitié dangereuse » d’après Zweig par la Compagnie Carinae

Pour le spectacle de la Compagnie Carinae, on peut enfin parler de véritable adaptation ! Le roman de Zweig est illustré avec simplicité, à partir de dialogues et d’interactions corporelles. Le progrès de la tension jusqu’à la fin tragique de l’héroïne paralysée, Edith, se fait avec rythme grâce à une succession souple de tableaux.

Lire la suite »
11 Juil

« Baudelaire dernière escale » par la Compagnie Melting Pot Productions

« Baudelaire dernière escale » est le voyage du poète de l’enfance à la mort, avec pour seule compagnie sa malle, qui peut faire office de bureau, de bateau ou d’abri. À partir de ses poèmes en prose et en vers et de sa correspondance, Fabrice Merlo retrace le parcours du poète le plus connu du XIXème siècle.

Lire la suite »