Monthly Archives: juillet 2013

19 Juil

Croisements de lecture :
« Le Livre de l’Intranquillité » de Fernando Pessoa
& « Des arbres à abattre » de Thomas Bernhard

Dossier d’analyse sur Le Livre de l’intranquillité  de Fernando Pessoa et Des arbres à abattre de Thomas Bernhard, dans le cadre du séminaire de Régis Salado « L’intranquillité à l’œuvre » (Paris-Diderot). Croisements de lecture :  Le Livre de l’Intranquillité de Fernando Pessoa & Des arbres à abattre de Thomas Bernhard

read more »
13 Juil

« Shéda » de Dieudonné Niangouna à la Carrière de Boulbon

La mythique Carrière de Boulbon est proprement investie par Dieudonné Niangouna, artiste associé du Festival d’Avignon avec Stanislas Nordey. Les organisateurs du festival ont cette année réuni deux artistes très différents : alors que Par les villages est reçu comme un théâtre de texte, purement dévoué à l’œuvre de Peter Handke, dans Shéda le matériau textuel semble s’effacer, totalement absorbé par la vie, dont ce spectacle est entièrement fait.

read more »
12 Juil

« Smatch [1] Si vous désespérez un singe, vous ferez exister un singe désespéré » de Dominque Roodthooft par la Compagnie le Corridor

Smatch est présenté par l’un des comédiennes sur scène comme une conférence-performance, qui pose la question de notre perception de l’animal. Philosophes, scientifiques, éthologues et agriculteurs sont invoqués par trois artistes et un chien sur scène. Le spectacle est correctement désigné et plutôt intéressant, même si l’on aurait souhaité un peu plus de théâtre et de passion.

read more »
12 Juil

« King Lear fragments » d’après William Shakespeare par le Collectif Mains d’Œuvre

Le Collectif Mains d’Œuvre propose au Théâtre des Halles une délicieuse appropriation de la pièce de William Shakespeare. Dans l’intimité de la Chapelle Sainte-Claire, ils sont deux comédiens, drôles, touchants et vraiment doués, qui nous racontent cette histoire, cherchent à nous la faire comprendre, mais aussi la jouent, en dosant parfaitement le tragique et le comique.

read more »
10 Juil

« Par les villages » de Peter Handke dans la Cour d’honneur du Palais des Papes : sous la pluie

Artiste associé de cette édition 2013 du Festival d’Avignon, Stanislas Nordey a choisi le poème dramatique de Peter Handke, Par les villages, pour sa nouvelle création, présentée dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes. Une œuvre difficile, qu’il aborde de front, sans l’éclairage d’une scénographie ou d’un jeu véritablement incarné, entièrement concentré comme à son habitude sur le texte et sa diction. Une soirée qui aurait été longue mais certainement belle, si la pluie n’était pas apparue.

read more »