Étiquette : monologue

« Le Vieil Homme et la mer » d’Ernest Hemingway – une odyssée

Le Vieil Homme et la mer est probablement l’œuvre la plus connue de l’auteur américain Ernest Hemingway. Inspiré par les longues années qu’il a passées à Cuba, son roman est aujourd’hui devenu un symbole du pays, proposé par tous les bouquinistes de la Plaza de Armas et évoqué partout dans La Havane par des plaques, […]

Lire la suite

« Mademoiselle Else » d’après Arthur Schnitzler au Théâtre de la Bastille

Mademoiselle Else n’est pas à proprement parler un spectacle des tg STAN, mais celui d’un des fondateurs du collectif, Frank Vercruyssen, accompagné de la jeune Alma Palacios, danseuse de formation. Dans ce premier volet d’un triptyque consacré à la figure de la femme, le comédien flamand s’appuie sur la nouvelle d’Arthur Schnitzler du même titre, […]

Lire la suite

« Perturbation » d’après Thomas Bernhard à la Colline

Après L’Homme sans qualités de Robert Musil, Les Frères Karamazov de Fiodor Dostoïevski, Le Maître et Marguerite de Mikhaïl Boulgakov ou plus récemment L’Autre côté d’Alfred Kubin, Krystian Lupa s’attaque une nouvelle fois à un roman dans son dernier spectacle. Perturbation a pour matériau premier l’œuvre du même nom de l’Autrichien Thomas Bernhard. Sur la scène de […]

Lire la suite

« Molly Bloom » d’après James Joyce au Théâtre de la Commune d’Aubervilliers

Depuis janvier 2012, l’œuvre de l’irlandais James Joyce est entrée dans le domaine public. Le théâtre français voit là l’occasion de se saisir d’Ulysse, œuvre majeure de la modernité, et tout particulièrement de son dernier chapitre, le fameux monologue de Molly Bloom. Opus à part entière, ce long discours intérieur livre le personnage dans son […]

Lire la suite

« Cœur ténébreux » d’après Conrad au Théâtre de la Ville

Après Sous le volcan en 2009-2010, Guy Cassiers et Josse de Pauw se retrouvent au Théâtre de la Ville pour explorer ensemble l’œuvre de Conrad, Au Cœur des ténèbres. Leur discrète empreinte sur ce célèbre récit est perceptible dès le titre du spectacle, Cœur ténébreux ; mais toute crainte d’y voir une réécriture qui dénature […]

Lire la suite