12 Avr

« Le Retour du tragique » de Jean-Marie Domenech – éloge de l’ambigüité, de la contradiction, de l’indécision

La tentation est grande d’opposer au mouvement du monde nos principes inamovibles. Curieusement : c’est que ce demande aux intellectuels une société en plein changement : des doctrines stables, où les énigmes trouvent leur solution, les peines leur consolation. On connaît le succès des grands systèmes rassurants : le teilhardisme succède dans cet emploi au marxisme qui donne un moment à notre jeunesse la griserie de tout intégrer, de tout comprendre. Mais les certitudes ne sont pas des tranquillisants qu’on puisse acquérir sur le marché de l’intelligence.

Lire la suite »
29 Août

« Paradiso » de José Lezama Lima – initiation au déchiffrement du monde

José Lezama Lima, poète, critique et romancier, est souvent désigné comme le « Proust cubain ». Un tel rapprochement se fait à la faveur de son premier roman Paradiso, incontournable de la littérature de son pays quoique censuré dès sa publication. En réalité, premier et dernier, de son vivant du moins, car ne paraîtra qu’après sa mort la suite de Paradiso, Oppiano Licario, œuvre inachevée. Auteur à œuvre unique, mis à part ses poèmes et ses articles dans les revues culturelles cubaines, qui brassent les littératures étrangères, il déploie dans ce roman innervé d’autobiographie, dans lequel le « je » surgit parfois à la place du « il », toute une perception du monde, profondément poétique.

Lire la suite »
12 Avr

« Le Voile de la Reine Mab » de Ruben Dario

La reine Mab, dans son char fait d’une seule perle, tiré par quatre coléoptères aux plastrons dorés et aux ailes de pierreries, chevauchant un rayon de soleil, se glissa par la fenêtre d’une mansarde où se trouvaient quatre hommes maigres, barbus et impertinents, en train de se lamenter comme de pauvres malheureux.

Lire la suite »
01 Sep

« Le Bourgeois gentilhomme » de Molière [extrait]

Acte II, scène 4 MONSIEUR JOURDAIN : […] Au reste, il faut que je vous fasse une confidence. Je suis amoureux d’une personne de grande qualité, et je souhaiterais que vous m’aidassiez à lui écrire quelque chose dans un petit billet que je veux laisser tomber à ses pieds. MAÎTRE DE PHILOSOPHIE : Fort bien. MONSIEUR JOURDAIN : Cela sera galant, oui. MAÎTRE DE PHILOSOPHIE : Sans doute. Sont-ce des vers que vous lui voulez écrire ?

Lire la suite »
17 Juin

« Orlando » de Virginia Woolf

Virginia Woolf dit d’Orlando dans son Journal que ce roman n’est qu’une farce, « une récréation d’écrivain ». Le sujet, le ton employé et même le style de cette œuvre l’isolent en effet au sein de sa création. De façon tout à fait étonnante, c’est même un nouveau visage de l’écrivain anglais que l’on découvre à travers cette œuvre, bien différent de celui que peuvent laisser transparaître La Promenade au phare, Les Vagues ou même Mrs Dalloway.

Lire la suite »
17 Avr

« Le Paysan de Paris » d’après Aragon à la MC93

Entourée de deux jeunes artistes, Sarah Oppenheim propose un travail sur la part visuelle du roman de collages d’Aragon, Le Paysan de Paris. Au cours d’une flânerie dans la capitale, le regard du narrateur métamorphose la ville et ses passages, faisant surgir des images oniriques dans ses moindres recoins. Sur scène, se mêlent la littérature, la peinture, le théâtre et la vidéo pour offrir un spectacle original et poétique.

Lire la suite »
22 Jan

« L’Impressionnisme et la mode » au Musée d’Orsay

L’exposition L’Impressionnisme et la mode attire un public varié au musée d’Orsay. Férus du mouvement pictural et passionnés de mode de tous âges s’y retrouvent et voient leurs attentes comblées par un parfait équilibre entre ces deux objets ici rassemblés. Grâce à la scénographie extrêmement élaborée de Robert Carsen la visite est un véritable voyage dans le XIXe siècle, qui fait presque regretter l’époque des corsets !

Lire la suite »
14 Déc

« Onzième » de François Tanguy au T2G

Le Théâtre du Radeau et François Tanguy ont envahi le plateau 2 de Gennevilliers avec leur dernière création. Présenté dans le cadre du Festival d’Automne, Onzième fait feu de tout bois, du théâtre aux arts plastiques, de la littérature à la musique. Dire ce qu’il s’est passé ou ce que l’on a vraiment compris serait difficile, mais on en ressort éblouis de beauté.

Lire la suite »
08 Sep

Le Pavillon Flaubert à Croisset

En plein cœur de la zone portuaire de Rouen, le pavillon de Croisset est aujourd’hui un lieu emblématique au moment d’aborder Flaubert. C’est en effet là qu’il a écrit toute son œuvre, ou du moins dans la maison de villégiature dont dépendait le pavillon.

Lire la suite »