Monthly Archives: décembre 2012

23 Déc

« Enfance berlinoise » de Walter Benjamin [extrait]

Armoires La première armoire qui s’ouvrit lorsque je le désirais fut la commode. Je n’avais qu’à tirer sur le bouton, la porte s’ouvrait avec un déclic et venait vers moi. On gardait mon linge à l’intérieur. Mais au milieu de toutes mes chemises et mes culottes, mes gilets qui doivent avoir été empilés là et dont je ne sais plus rien, il y avait quelque chose qui ne s’est pas perdu et qui redonne toujours à l’accès de cette armoire un aspect aventureux et séduisant.

read more »
15 Déc

« Albatros » de Fabrice Melquiot par la Compagnie La Pièce Montée

Rien de tel qu’une œuvre destinée aux enfants pour déployer l’imaginaire, non seulement des spectateurs mais aussi des artistes. La jeune compagnie La Pièce Montée s’appuie dans son dernier spectacle sur un texte de Fabrice Melquiot, Albatros, et construit à partir d’elle un spectacle en grande partie fondé sur l’image numérique. L’introduction de cette technique sur sa scène donne une toute autre ampleur au travail de Laura Mariani.

read more »
13 Déc

« Le Naufragé » de Thomas Bernhard

Un an avant Des arbres à abattre, Thomas Bernhard publie Le Naufragé, en 1983. Ce roman remarquable par son style extrêmement singulier, fondé sur le motif du ressassement, place en son cœur le pianiste Glenn Gould. Cet artiste canadien exactement contemporain de l’auteur autrichien, célèbre pour ses interprétations des Variations Goldberg de Bach, lui sert de point de départ à une réflexion sur la quête destructrice de l’absolu en art.

read more »
08 Déc

« Le Naufragé » d’après Thomas Bernhard au Théâtre de la Bastille

Seul en scène, Armel Veilhan incarne sur la petite scène du Théâtre de la Bastille le narrateur du Naufragé. Ce roman de Thomas Bernhard relate la rencontre destructrice du célèbre Glenn Gould par deux pianistes prometteurs, rompus dans leurs ambitions face à son talent incomparable. Joël Jouanneau signe l’adaptation et la mise en scène de ce spectacle à la scénographie simple, dont la force réside essentiellement dans le texte et l’interprétation du comédien.

read more »
04 Déc

« Marathon Musil : L’Homme sans qualités I, II et III » de Guy Cassiers à Amiens

Le samedi 1er décembre avait lieu à la Maison de la Culture d’Amiens un événement unique en France : la présentation de la trilogie du metteur en scène flamand Guy Cassiers à partir de l’œuvre monumentale de Robert Musil, L’Homme sans qualités. La première partie de ce projet, intitulé non sans ironie Marathon Musil, avait été présentée à Avignon en 2010. Pour qui a eu la chance de voir l’ensemble de cette trilogie, il semble inconcevable de considérer ce premier volet comme un spectacle autonome. Le tout forme un crescendo panoramique de la technique visuelle du metteur en scène, et confirme que la représentation du mental est le champ dans lequel il excelle. Une odyssée exceptionnelle dans l’œuvre de Musil et dans l’esthétique de Cassiers.

read more »