Étiquette : Thomas Ostermeier

« Richard III » de Shakespeare
mis en scène par Thomas Ostermeier
Un spectacle dans un fauteuil (un canapé)

Dès l’ouverture de la billetterie Richard III était pris d’assaut. Le retour de Thomas Ostermeier au Festival d’Avignon un an après le Mariage de Maria Braun et trois ans après Un ennemi du peuple ne laisse visiblement pas le public indifférent. Et sa réputation n’a fait que grandir avec ce dernier spectacle, car dès les […]

Lire la suite

« Le Mariage de Maria Braun » d’après Fassbinder au Théâtre de la Ville

En 2007, Thomas Ostermeier adapte le film de Rainer Werner Fassbinder Le Mariage  de Maria Braun à la scène. L’an dernier, il reprend cette création et la présente notamment dans le cadre du Festival d’Avignon, et ce même spectacle continue sa tournée jusqu’au Théâtre de la Ville où il est présenté en cette fin de […]

Lire la suite

« Un ennemi du peuple » d’Henrik Ibsen au Théâtre de la Ville

L’ennemi du peuple de Thomas Ostermeier est un de ces spectacles qui offre une décharge d’énergie hallucinante dans une scénographie magnifique. Tous les ingrédients sont là pour révéler la puissance de l’art et de la pensée du metteur en scène, nourrie par la littérature mais constamment tournée vers notre monde.

Lire la suite

« Mort à Venise » d’après Thomas Mann au Théâtre de la Ville

Thomas Ostermeier nous fait découvrir au Théâtre de la Ville un spectacle fulgurant, « d’après » la célèbre nouvelle de Thomas Mann, Mort à Venise. Plus qu’une adaptation, il s’agit là une libre variation scénique, au sens musical du terme, qui laisse de fait une large place à la musique et à la danse, à partir d’un […]

Lire la suite

« Les Revenants » d’après Henrik Ibsen aux Amandiers

Au Théâtre des Amandiers, Thomas Ostermeier nous propose une mise en scène des Revenants, d’après la pièce d’Henrik Ibsen. Cette mention ainsi que celle d’adaptation, cosignée avec Olivier Cadiot, désigne la relation singulière du metteur en scène allemand aux grands classiques du théâtre européen. Dans un souci d’allégeance à l’œuvre, il procède à une légère […]

Lire la suite