Monthly Archives: mars 2013

29 Mar

« Memento Mori » de Pascal Rambert et Yves Godin au T2G

AVERTISSEMENT : IL EST RECOMMANDE DE NE PAS LIRE CET ARTICLE AVANT DE VOIR LE SPECTACLE. AVERTISSEMENT 2 : CETTE APPRECIATION EST LE RESULTAT D’UNE EXPERIENCE TOTALEMENT SUBJECTIVE. Memento Mori, « souviens-toi que tu vas mourir ». Le titre du dernier spectacle de Pascal Rambert, cosigné par Yves Godin serait plus exact s’il était « Memento natus fuisse », « souviens-toi que tu es né ». Au travers d’une expérience aux croisements de la danse et de la performance, les deux artistes amènent à vivre un éveil aux sens des plus déroutants.

read more »
26 Mar

« Solness le constructeur » d’Henrik Ibsen à la Colline

Les mises en scène d’Alain Françon donnent toujours la garantie d’un spectacle léché qui met particulièrement bien en lumière les enjeux des plus grandes pièces du répertoire classique. Après avoir monté Samuel Beckett ou encore Anton Tchekhov ces dernières années, il s’est récemment attaqué à la pièce d’Henrik Ibsen, Solness le constructeur, présentée en ce moment à la Colline.

read more »
24 Mar

« Molly Bloom » d’après James Joyce au Théâtre de la Commune d’Aubervilliers

Depuis janvier 2012, l’œuvre de l’irlandais James Joyce est entrée dans le domaine public. Le théâtre français voit là l’occasion de se saisir d’Ulysse, œuvre majeure de la modernité, et tout particulièrement de son dernier chapitre, le fameux monologue de Molly Bloom. Opus à part entière, ce long discours intérieur livre le personnage dans son intimité la plus crue. Laurent Laffargue s’empare avec Céline Sallette de ce texte magistral et en propose un spectacle plutôt réussi.

read more »
21 Mar

« Victor ou les enfants au pouvoir » de Roger Vitrac au Théâtre de la Ville

Emmanuel Demarcy-Mota reprend au Théâtre de la Ville sa mise en scène de Victor ou les enfants au pouvoir de Roger Vitrac, créée l’an dernier et quelque peu modifiée depuis. Victor est véritablement le héros de la soirée, aussi bien dans la pièce de Vitrac que sur la scène, incarné par l’excellent Thomas Durand. Ce drame surréaliste trouve ici une réalisation tout en contraste, faisant passer en un tour de main de l’enthousiasme véritable à la déception profonde.

read more »
04 Mar

« La Femme gauchère » d’après Peter Handke au Théâtre du Rond-Point

Christophe Perton propose un spectacle très délicat et audacieux au Théâtre du Rond-Point, fondé sur l’adaptation du roman de Peter Handke, La Femme gauchère. Le défi était d’autant plus grand que l’œuvre en question est antidramatique au possible : une femme quitte son mari après dix ans de mariage, sans raison apparente, par peur du bonheur semble-t-il, et s’éprouve dans la solitude.

read more »