Monthly Archives: août 2012

25 Août

Cantique des Cantiques [extrait]

Toute la nuit j’ai cherché celui que mon cœur aime. Etendue sur mon lit, je l’ai cherché, je ne l’ai pas trouvé ! Il faut que je me lève, que je parcoure la ville, ses rues et ses carrefours. Je veux chercher celui que mon cœur aime… Je l’ai cherché, je ne l’ai pas trouvé ! J’ai rencontré les gardes qui parcourent la ville : « Avez-vous vu celui que mon cœur aime? » A peine les avais-je dépassés, j’ai trouvé celui que mon cœur aime. Je l’ai saisi, je ne le lâcherai pas.

read more »
22 Août

« Les Lauriers sont coupés » d’Edouard Dujardin

Figure investie du mouvement symboliste, Edouard Dujardin est également l’initiateur du monologue intérieur. Cette technique de narration qui suit au plus près le mouvement de la pensée des personnages est l’une des révolutions majeures de la littérature moderne. Trente ans avant James Joyce, Virginia Woolf et William Faulkner, le jeune auteur en fait l’expérience autour de la figure romantique de Daniel Prince.

read more »
13 Août

« G » de John Berger [extrait]

Le soleil est bas dans le ciel et la mer est calme. Comme un miroir, dit-on. Seulement ce n’est pas comme un miroir. Les vagues, qui sont à peine des vagues, car elles vont et viennent en maintes directions et s’élèvent et retombent en un mouvement à peine perceptible, sont faites d’innombrables surfaces minuscules aux angles diaprés ; de ces surfaces, celles qui reflètent la lumière du soleil droit dans les yeux scintillent d’une lumière blanche l’espace d’un instant, avant que l’angle qu’elles forment avec l’observateur et le soleil se modifie, et qu’à nouveau elles s’enfoncent dans le bleu-noir du reste de la mer.

read more »
07 Août

« Le Maître et Marguerite » de Mikhaïl Boulgakov

L’œuvre de Mikhaïl Boulgakov, Le Maître et Marguerite, a beaucoup de points communs avec celle de son prédécesseur, Nicolas Gogol, Les Âmes mortes. En plus de leurs qualités formelles semblables, autour de la figure centrale du narrateur, ces deux romans incontournables de la littérature russe sont tous deux étroitement liés à la vie de leurs auteurs.

read more »