26 Jan

« Les Carnets de la maison morte » de Dostoïevski – récits du bagne

Dans les Carnets de la maison morte, Dostoïevski rend compte de son séjour au bagne, alors qu’il a été déporté pendant quatre ans dans le camp d’Omsk, en Sibérie, pour des raisons politiques. De son expérience, il fait un récit qui oscille entre la fiction, le témoignage et le reportage journalistique, et qui rend finalement moins compte de son vécu que de ses découvertes en détention – découvertes essentiellement humaines qui vont irriguer toutes ses œuvres par la suite.

Lire la suite »
10 Août

« Le Côté de Guermantes » de Marcel Proust

Le troisième tome d’A la recherche du temps perdu, Le Côté de Guermantes, est de loin le plus volumineux. Il est celui qui marque la sortie de l’enfance, et l’entrée progressive dans la sphère mondaine.

Lire la suite »