29 Sep

« Triptyque – Des années 70 à nos jours… »
par le Collectif In Vitro au Théâtre des Abbesses –
« un théâtre très pauvre »

Dans le cadre du Festival d’Automne, Julie Deliquet et le Collectif In Vitro proposent au Théâtre des Abbesses un Triptyque, « Des années 70 à nos jours… », composé de La Noce de Brecht, Derniers remords avant l’oubli de Lagarce et Nous sommes seuls maintenant, création collective. En trois temps les artistes proposent de réfléchir à l’héritage de 1968, moins du point de vue politique que familial. L’ensemble, finalement pas si unifié, nourri par l’improvisation et le rejet « du théâtre classique découpé en scènes », amène à s’interroger sur la nature de ce projet, qui progressivement dérive jusqu’à faire naître une question : montrer (ce que l’on croit être) la vie sur scène suffit-il pour faire du théâtre ?

Lire la suite »
27 Juin

« Des arbres à abattre » de Thomas Bernhard

Le roman de Thomas Bernhard, Des arbres à abattre, a fait polémique à sa publication. La critique sans appel qu’il dresse de la société viennoise ajoutée à la dimension autobiographique de l’œuvre l’ont fait passer pour une déclaration de haine à peine déguisée. Semblable au narrateur proustien à de nombreux égards, celui de Bernhard, lui aussi anonyme, est un écrivain et féroce observateur de l’élite artistique à laquelle il appartient malgré lui.

Lire la suite »
28 Oct

« Le Père Tralalère » de Sylvain Creuzevault à la Colline

C’est obscène : à la fois au-delà de la scène et cru. Ça commence avec un repas de mariage, où un tas de banalités sont dites et échangées, et ça finit dans un bain de sang. Entre temps, se sont déroulés plusieurs repas, et les échanges ont progressivement été minés de l’intérieur. Dans cette évolution, les personnages changent, vieillissent et le voile de l’hypocrisie se lève.

Lire la suite »