Monthly Archives: janvier 2010

30 Jan

« Mangeclous » d’Albert Cohen

Pile dix ans avant que le grand roman de l’amour ne soit reconnu comme tel par l’Académie française, i.e. Belle du Seigneur, Albert Cohen signe son deuxième livre, Mangeclous. On y retrouve déjà la verve rabelaisienne, l’humour et les grandes thématiques communes à bon nombre de ses œuvres. C’est un brouillon hilarant, une large préface, une annonce de la suite.

read more »
25 Jan

« Les Justes » par Diastème

Quasiment en même temps que Sartre avec Les Mains sales, Camus s’attaque en 1948 à une problématique dans l’air du temps : celle des attentats terroristes au nom d’idées révolutionnaires. Dans Les Justes, la scène se passe en 1905, et le parti socialiste révolutionnaire, représenté par quatre hommes et une femme, s’apprête à tuer à la bombe le grand-duc Serge.

read more »
07 Jan

« Soulages » au Centre Pompidou

  Soulages, on le sait, peint en noir, il est le « peintre du noir et de la lumière ». C’est sa couleur de prédilection. Dans chacune de ses œuvres (il y en a plus de 100 rassemblées dans cette exposition), c’est inévitable. Que ce soit un trait épais ou la part majeure de la toile, elle est là.

read more »
05 Jan

« L’enfer c’est les autres » : explications

Combien de fois a-t-on entendu cette citation (dans les embouteillages, au supermarché, dans le métro…) ? Dès qu’une situation nous déplaît et qu’il y a d’autres personnes que nous impliquées, elle surgit, comme une vérité éternelle, une sentence irrévocable. Pourtant, peut-on réellement penser que Sartre a pu écrire cette phrase, qui a largement contribué à sa renommée, juste parce qu’il était agacé par d’autres que lui-même ?

read more »