15 Juin

« Fin de partie » de Beckett au théâtre de la Madeleine

La mise en scène d’Alain Françon de Fin de partie de Beckett est tout simplement juste. Il n’y a pas de parti-pris, de choix transcendants ou d’interprétation révolutionnaire. Il y a simplement Hamm, Clov, Nagg et Nell sur scène, les objets indiqués par Beckett, et son texte, mis à l’honneur par ce souci de fidélité.

Lire la suite »