Agrégée de Lettres modernes et doctorante en études théâtrales passionnée par la littérature et le théâtre, j’aime autant lire qu’écrire. Moins créer et inventer que formuler ce qui m’a émue, étonnée ou choquée.

La littérature est venue très tôt me tenir compagnie et elle est rapidement devenue indispensable. Lire et relire sont mes activités principales, chaque matin, en vacances, dans le métro, en marchant, partout où je vais ! Je suis toujours avide de m’aventurer dans une nouvelle œuvre ou de faire la rencontre d’un nouvel auteur.

Quant au théâtre, je l’ai abordé en famille, avec du Feydeau et des pièces de boulevard, encore petite. Progressivement, j’ai voulu faire des planches et des comédiens un cadre familier. J’ai pris goût à m’y rendre régulièrement pour entendre des textes chéris ou pour me confronter à des spectacles moins évidents, mettant en jeu la perception. Dans un second temps est alors venue la nécessité de formuler l’expérience, de s’en saisir pour mieux la cerner.

Trouver les mots pour dire l’émotion, c’est la faire durer au-delà d’une lecture, d’un spectacle ou d’une visite. Il s’agit donc moins de juger et de critiquer que d’analyser, se souvenir et partager.

 

F.

 

b4990717f8d13b3865a15b0164660dad