23 Juin

Expo « Grace Kelly » à l’Hôtel de Ville

La queue est longue pour avoir droit d’entrée dans l’Hôtel de Ville en ce moment. La belle Princesse de Monaco y règne avec tout son passé. Photos de mode, d’enfance, vidéos, lettres, tout est dévoilé au grand public. Depuis son enfance jusqu’à sa mort en passant par sa rencontre avec le Prince Rainier, leur mariage et la naissance de ses enfants, c’est une montagne de documents qu’il nous est offert de consulter.

La recomposition se fait par notes humoristiques entre les affiches de cinéma, les couvertures de magazines et les vidéos, mais aussi par la mise en scène de ces souvenirs. Un dîner à la table princière, sa robe de mariée, la galerie de ses tenues : Grace Kelly est réincarnée à travers tout cela. On se poste aussi du côté des paparazzi, qui la suivaient partout, par une habile restructuration, et on a même l’occasion d’observer qui était assis à quelle place dans la cathédrale où son consentement au mariage a été reçu. Les documents sont nombreux, presque trop : en montrer à outrance pour en voir beaucoup ? Certainement.

La douceur de son visage, le conte de fée qu’est sa vie, la réalité de ces témoignages réaniment nos rêves de princesse, malgré le look complètement démodé de ses robes et ses chapeaux ! Ses bijoux quant à eux traversent le temps sans aucune ride et font briller les yeux qui les regardent. Ses coiffures, et notamment les chignons du coiffeur Alexandre, sont toutes aussi passionnantes que le reste.

Il en manque peu pour être familier de Grace, on la voit, on l’entend, on la lit, on la touche presque. Les expériences personnelles d’une grand-mère renforcent encore l’humanité du personnage et finissent de nous lier avec elle en toute intimité.

F.

 

 

 

Laisser un commentaire