09 Juin

« Les Carnets du sous-sol » de Dostoïevski

Avant Crime et Châtiment, avant Le Joueur, L’Idiot, Les Démons ou encore Les Frères Karamazov, qui assureront un à un sa postérité, Dostoïevski a écrit une œuvre singulière, différente des grands romans qui lui succèdent par son format même, mais qui met déjà en place quelques-unes de leurs problématiques majeures. Les Carnets du sous-sol paraissent juste après Souvenirs de la maison des morts, et donc peu après le retour de l’auteur du bagne, qui l’a profondément marqué. L’œuvre, constituée de deux parties, livre une vision profondément pessimiste de la condition humaine, en donnant à entendre un être désespéré, vaincu par sa lucidité et sa conscience du mal.

Lire la suite »
11 Août

« Le Rouge et le Noir » de Stendhal

S’il est un roman associé au nom de Stendhal, il s’agit bien du Rouge et le Noir. Son style alerte autant que son intrigue dramatique en font un chef-d’œuvre, la plupart du temps découvert dans un cadre scolaire. Les souvenirs de la première lecture se réduisaient à une seule image : Julien sur son échelle. La seconde a donc paru une redécouverte totale, réjouissante et subjuguante.

Lire la suite »