02 Jan

« L’Homme sans qualités » de Robert Musil

L’Homme sans qualités est l’œuvre de toute une vie : la somme qu’elle constitue et son inachèvement le disent. En 1942, la mort de Robert Musil met brutalement fin à vingt années de rédaction. Loin de retracer la vie de plusieurs générations de personnages ou de suivre le parcours d’un héros à travers le monde, ses deux milles pages sont consacrées à un petit groupe d’individus vivant à Vienne, quelques mois avant le début de la Première Guerre mondiale. Tantôt scientifique, tantôt romanesque, cette œuvre plonge le lecteur au sein d’une époque à la fois riche et stérile, profondément ébranlée par le doute.

Lire la suite »
09 Oct

« Le Temps retrouvé » de Marcel Proust

Aussi attendu soit-il, le dernier tome d’A la recherche du temps perdu, Le Temps retrouvé, ne laisse encore rien présager de la révélation d’une vocation littéraire quand le narrateur reprend le cours de son récit.

Lire la suite »