27 Jan

« Une vie » de Maupassant

Outre les nouvelles qui l’ont fait connaître dans le monde littéraire et qui l’ont rendu célèbre auprès du grand public, Guy de Maupassant a écrit quelques romans dont les plus connus sont Une vie, Bel-Ami et Pierre et Jean. Une vie, le premier auquel il se consacre, l’occupe pendant près de six ans au cours desquels le projet a été abandonné à plusieurs reprises avant d’être mené à bout, au point que l’auteur lui-même a fini par être exaspéré par son héroïne, Jeanne. Exemplaire du réalisme tel qu’il est conçu en tant que mouvement littéraire au XIXe siècle, cette œuvre fait concurrence à celle de Flaubert, maître de Maupassant, qui voulait avec Madame Bovary écrire « un livre sur rien ». Le disciple surpasse le maître dans ce projet, car la vie misérable d’une jeune fille dans la campagne normande n’est pas élevée au rang de symbole comme l’est celle d’Emma. Cette réduction du sujet au minimum par Flaubert avait pour but de focaliser entièrement l’attention sur le style, capable de transcender n’importe quelle matière, ce que démontre bien cette œuvre de Maupassant.

Lire la suite »
27 Oct

« Notre-Dame-des-Fleurs » de Jean Genet

Notre-Dame-des-Fleurs est le premier roman de Jean Genet, écrit dans la prison de Fresnes, en 1942, pour en sortir, pour s’extraire de sa cellule en attendant son audience et son jugement. L’œuvre – comme ailleurs chez Genet, par exemple dans Les Bonnes ou Les Nègres – superpose les niveaux de fiction et d’énonciation différents, qui en font la complexité et la richesse. Quand Genet ne parle pas explicitement de lui-même, en son nom, il raconte les relations de Divine avec Mignon-les-Petits-Pieds ou Notre-Dame-des-Fleurs, et découvre le monde de ces « tantes », de ces hommes-femmes de Montmartre.

Lire la suite »
30 Juin

« Chagall, entre guerre et paix » au Musée du Luxembourg

Le musée du Luxembourg propose une rétrospective des œuvres de Marc Chagall sous-titrée « entre guerre et paix ». S’appuyant sur les dates du peintre, 1887-1985, les commissaires de l’exposition envisagent son parcours personnel en rapport avec les événements du XXe siècle, cherchant dans sa production les indices, les traces de l’histoire. La visite est courte, dense et colorée : chaque tableau mérite d’être observé dans le détail pour faire durer le plaisir autant que possible.

Lire la suite »
22 Sep

« L’Acte inconnu » de Valère Novarina à la Colline

Il faudrait assister à plusieurs représentations pour déchiffrer L’Acte inconnu de Valère Novarina. Il faudrait aussi être doté de plus d’yeux et d’une paire d’oreilles en plus. Il faudrait pouvoir voir les scènes au ralenti. Il faudrait savoir un bon nombre de villes de par le monde entier. Il faudrait entendre l’Italien et comprendre l’Allemand. Il faudrait enfin connaître toutes les subtilités de la langue française et au-delà même.

Lire la suite »