13 Oct

« Las Ideas » de Federico León au Théâtre de la Bastille : théâtre et technologie

A l’occasion du Festival d’Automne, Federico León met à nu son processus de création artistique avec Las Ideas, présenté dans la petite salle du Théâtre de la Bastille. En compagnie de Julián Tello sur scène, le metteur en scène argentin prend son propre travail pour objet de réflexion et en propose une approche documentaire, la plus proche qui soit de la réalité, questionnant ainsi ses limites avec la fiction. Sans aucune prétention et avec beaucoup d’humour, son spectacle invite à une réflexion sur la représentation et sur les emplois artistiques de la technologie qui nous entoure.

Lire la suite »
16 Déc

« Next Day » de Philippe Quesne aux Amandiers

N’ayant pas l’habitude de lire quoi que ce soit avant d’aller voir un spectacle, j’aurais cette fois dû être intriguée par les dates et horaires de Next Day, programmé dans le cadre du Festival d’Automne, simplement joué trois weekend-ends – un en novembre, deux en décembre – et à 19h30 au plus tard. Mais il a fallu attendre d’arriver aux Amandiers un samedi en fin de journée et y voir beaucoup d’enfants dans le hall pour qu’une idée me vienne, confirmée face au plateau de la salle amovible : Next Day est un spectacle qui implique des enfants, et même plus, qui implique uniquement des enfants. Avec eux, Philippe Quesne a conçu une création fraîche et ludique qui ouvre en douceur la réflexion sur l’avenir.

Lire la suite »
29 Sep

« Triptyque – Des années 70 à nos jours… »
par le Collectif In Vitro au Théâtre des Abbesses –
« un théâtre très pauvre »

Dans le cadre du Festival d’Automne, Julie Deliquet et le Collectif In Vitro proposent au Théâtre des Abbesses un Triptyque, « Des années 70 à nos jours… », composé de La Noce de Brecht, Derniers remords avant l’oubli de Lagarce et Nous sommes seuls maintenant, création collective. En trois temps les artistes proposent de réfléchir à l’héritage de 1968, moins du point de vue politique que familial. L’ensemble, finalement pas si unifié, nourri par l’improvisation et le rejet « du théâtre classique découpé en scènes », amène à s’interroger sur la nature de ce projet, qui progressivement dérive jusqu’à faire naître une question : montrer (ce que l’on croit être) la vie sur scène suffit-il pour faire du théâtre ?

Lire la suite »
09 Juil

« Todo el cielo sobre la tierra (El síndrome de Wendy) » d’Angélica Liddell dans la Cour du Lycée Saint-Joseph

Présente au Festival d’Avignon en 2010 et 2011, Angélica Liddell revient cette année avec deux créations, Ping Pang Qiu et Todo el cielo sobre la tierra. Alors que la première est présentée comme une forme de théâtre-documentaire autour de son apprentissage du chinois, elle explore dans l’autre le « syndrome de Wendy », qu’elle définit comme une terreur de l’abandon, étroitement liée au fait que le personnage n’aime que des adolescents. Partant de là, elle offre une œuvre bien plus autobiographique que théâtrale.

Lire la suite »
15 Sep

« Coma » de Pierre Guyotat au Théâtre de la Ville

Au Théâtre de la Ville, Patrice Chéreau s’empare une nouvelle fois du « je » de Pierre Guyotat, ce « je » qui pèse sur l’écrivain contemporain, et dont il cherche à se débarrasser par l’écriture. Ce spectacle ambigu, entre lecture et interprétation scénique, est une plongée dans Coma, œuvre profondément personnelle de Guyotat. 

Lire la suite »
10 Août

« Le Côté de Guermantes » de Marcel Proust

Le troisième tome d’A la recherche du temps perdu, Le Côté de Guermantes, est de loin le plus volumineux. Il est celui qui marque la sortie de l’enfance, et l’entrée progressive dans la sphère mondaine.

Lire la suite »