16 Mar

« Das Weisse vom Ei – Une île flottante »
d’après Labiche à l’Odéon : mécaniques du rire

En 1991, Christoph Marthaler monte L’Affaire de la rue Lourcine d’Eugène Labiche, et collabore pour la première fois avec Anna Viebrock, qui signe par la suite la scénographie de tous ses spectacles. Près de vingt-cinq ans plus tard, il revient à cet auteur avec un montage de textes à partir de courtes pièces, parmi lesquelles La Poudre aux yeux, qui donne leurs noms au personnage. Poussant à bout les procédés comiques du vaudeville à l’œuvre dans ces textes, il fait disparaître la fable derrière le spectacle de la folie dans Das Weisse vom Ei (Une île flottante), celle qui révèle les failles de l’être mais plus encore la folie douce qui suscite le rire.

Lire la suite »
27 Sep

« Letzte Tage. Ein Vorabend » de Christoph Marthaler au Théâtre de la Ville

Letze Tage. Eine Vorabend (Derniers jours. Une veillée) est un spectacle musical de Christoph Marthaler, dans lequel il questionne les formes de survivances du racisme du début du XXe siècle et ses conséquences pendant la Seconde Guerre mondiale, dans notre société contemporaine. Pour ce faire, il met en dialogue des discours politiques et sociétaux empruntés à différentes époques et des pièces musicales de compositeurs juifs, victimes du nazisme. L’ensemble, particulièrement singulier dans sa forme, est extrêmement émouvant.

Lire la suite »