Expos

24 Mar

« Au-delà des étoiles, le paysage mystique de Monet à Kandinsky » à Orsay – du connu à l’inconnu

Jusqu’en juin, le musée d’Orsay propose dans l’espace qu’il consacre aux expositions temporaires un nouveau parcours thématique, intitulé Au-delà des étoiles, le paysage mystique de Monet à Kandinsky. La formulation ne ménage pas d’attente particulière, mis à part les noms brandis. C’est la confiance en ce lieu qui amène à découvrir cette exposition, conçue conjointement avec l’Art Gallery of Ontario de Toronto. Un tel partenariat permet de mêler le connu à l’inconnu pour le visiteur, et de l’amener à découvrir de nombreux artistes après l’avoir attiré en terrain conquis.

Lire la suite »
02 Mai

« Le Dounier Rousseau, l’innocence archaïque » à Orsay : jusqu’au coeur de la jungle

Avec Le Douanier Rousseau, l’innocence archaïque, Orsay ne faillit pas à sa réputation et offre un nouveau voyage dans l’histoire de la peinture. L’espace dédié aux expositions temporaires dans le musée s’est encore métamorphosé, pour assurer cette fois une immersion physique dans l’univers du peintre, enrichie de textes qui libèrent l’imagination et l’interprétation personnelle. 

Lire la suite »
04 Août

« Il était une fois l’Orient Express » à l’Institut du monde arabe

Avec cette exposition, l’Institut du monde arabe retrace l’histoire de ce train mythique qui a révolutionné le rapport de l’Europe à l’Orient et qui a nourri l’imaginaire des artistes et des voyageurs, de la fin du XIXe siècle jusqu’à la Première Guerre mondiale. Le parcours est une véritable immersion qui fait voyager en rêve, dans l’espace et le temps.

Lire la suite »
23 Déc

« Georges Braque » au Grand Palais

A l’occasion du cinquantenaire de la mort de Georges Braque, le Grand Palais propose une monographie de son œuvre. Ce peintre du XXe siècle traverse les différents courants artistiques de l’époque, ainsi que ses guerres. A lui seul, Braque offre ainsi un parfait panorama de l’Histoire de l’art, depuis le fauvisme jusqu’au cubisme, avant un retour à un art plus figuratif, marqué par ses évolutions antérieures. Couleur, perspective et formes sont successivement interrogées sur ses toiles, suivant un cheminement artistique et intime passionnant.

Lire la suite »
30 Juin

« Chagall, entre guerre et paix » au Musée du Luxembourg

Le musée du Luxembourg propose une rétrospective des œuvres de Marc Chagall sous-titrée « entre guerre et paix ». S’appuyant sur les dates du peintre, 1887-1985, les commissaires de l’exposition envisagent son parcours personnel en rapport avec les événements du XXe siècle, cherchant dans sa production les indices, les traces de l’histoire. La visite est courte, dense et colorée : chaque tableau mérite d’être observé dans le détail pour faire durer le plaisir autant que possible.

Lire la suite »
26 Mai

« L’Ange du bizarre – le Romantisme noir de Goya à Max Ernst » au Musée d’Orsay

Le Musée d’Orsay propose une nouvelle exposition passionnante avec L’Ange du bizarre – le Romantisme noir de Goya à Max Ernst. Véritable plongée dans un monde animé par des puissances maléfiques, la visite dévoile tout un pan obscur de la création artistique allant du XVIIIe au XXe siècle et invite à redécouvrir sous cet angle des œuvres familières qui se teintent alors d’étrangeté. Une sorte de cauchemar terrifiant et réjouissant.

Lire la suite »
22 Jan

« L’Impressionnisme et la mode » au Musée d’Orsay

L’exposition L’Impressionnisme et la mode attire un public varié au musée d’Orsay. Férus du mouvement pictural et passionnés de mode de tous âges s’y retrouvent et voient leurs attentes comblées par un parfait équilibre entre ces deux objets ici rassemblés. Grâce à la scénographie extrêmement élaborée de Robert Carsen la visite est un véritable voyage dans le XIXe siècle, qui fait presque regretter l’époque des corsets !

Lire la suite »
09 Jan

« Edward Hopper » au Grand Palais : le silence d’Hopper

La rétrospective consacrée à Edward Hopper ne ménage pas son public. Victime de son succès, elle lui impose des heures de queue quels que soient le moment de la journée ou le jour de la semaine. Une fois entré dans le saint des saints, il faut encore s’armer de patience avant de découvrir les chefs-d’œuvre que les belles affiches de l’exposition ont laissé entrevoir. Un tel parcours met à l’épreuve l’enthousiasme des plus entêtés ou des plus passionnés, qui repartent néanmoins songeurs, certainement plus riches qu’ils ne sont venus.

Lire la suite »