14 Juil

« Le Libertin » d’Eric-Emmanuel Schmitt par la Compagnie le Théâtre de l’Autre Scène

A la Fabrik’ Théâtre se joue une pièce d’Eric-Emmanuel Schmitt : Le Libertin. Cette comédie tire à gros traits le portrait d’un Diderot moins philosophe qu’humain. La Compagnie le Théâtre de l’Autre Scène aborde ce texte, déjà lourd dans sa structure, sans subtilité ni finesse.

Dans l’intimité de son bureau, Diderot reçoit la peintre Therbouche, sa femme, sa fille, celle du Baron d’Holbach chez qui il vit, et Baronnet, son secrétaire. Ce dernier le presse d’écrire un article pour l’Encyclopédie, sur la morale. Au milieu de toutes ces femmes, le philosophe et libertin perd la tête et change constamment de discours sur le plaisir, la fidélité, le mariage et les enfants, en fonction de ses interlocutrices.

Le texte mêle pseudo-philosophie et grivoiserie, dans le but de vulgariser la pensée, les écrits et même la figure du célèbre philosophe. Uniquement fondée sur le principe de la visite impromptue, la pièce tourne en rond et peine à trouver sa fin.

Lui donner élan et vitalité pose donc d’emblée une difficulté majeure. Malheureusement, les comédiens se soucient davantage d’articuler chaque syllabe, au point d’affecter le texte d’autant de manières que s’il datait du XVIIIe siècle !

A cela s’ajoute l’indécision du décor et des costumes : Diderot est en robe de chambre de velours rouge alors que ses invités surprises arborent des tenues d’aujourd’hui. La scénographie confronte elle aussi des époques éloignées et canalise comme elle peut les nombreuses allées et venues. L’ensemble n’est pas très esthétique…

Heureusement, la représentation est un peu plus courte que les 1h45 annoncées, et le spectateur peut rejoindre l’intérieur de la ville et passer à autre chose.

F. pour Le Bruit du Off

Pour en savoir plus sur « Le Libertin », rendez-vous sur le site du Off d’Avignon.

3 commentaires

  1. Olitou - 15 juillet 2012 at 10:43

    Bonne critique.
    E.E Schmitt mérite mieux.

  2. rachid - 16 juillet 2012 at 17:28

    Sauf qu’il soutient ce projet. Il est venu l’année dernière et aime sa pièce montée par le Théâtre de l’Autre Scène…

  3. F | La Parafe - 16 juillet 2012 at 17:44

    Pas sûr qu’il soit le plus objectif pour formuler un avis…

Laisser un commentaire